Feux sur le gazomètre d’Arcelor

L’association de Défense et de Protection du Littoral du Golfe de Fos est consternée d’apprendre, le lendemain par la presse, qu’un nouvel accident d’envergure s’est déroulé sur le site d’ArcelorMittal, avec des conséquences qui auraient pu être gravissimes (incendie et risque d’explosion des gazomètres – sortes de grands réservoirs stockant les gaz des hauts-fourneaux et de la cokerie).

 Une fois encore ce n’est qu’après les faits que les associations de défense et les citoyens de la ville apprennent qu’ils sont passés à deux doigts d’une catastrophe.

Nous découvrons en outre, de source officieuse, qu’un accident supplémentaire et de même envergure a eu lieu le 26 février.

Le géant mondial de l’acier, ArcelorMittal, qui va d’augmenter les capacités du Haut Fourneau n°1, rénové entièrement pour l’occasion, est incapable de mener ses travaux d’extension sans assurer toute la sécurité de ses installations, de ses employés et des populations riveraines.

En effet, à quelques mètres de ce haut fourneau, censé être flambant neuf, se trouve un gazomètre vieux de 35 ans et qui malgré les demandes à répétition, tant des salariés que des associations, n’a toujours pas été refait. Les fumées émises lors de l’accident du 4 mars 2008, ont envahi de nombreux sites alentours, dont notamment le chantier du terminal méthanier de GDF sur la plage du Cavaou (cf photos), sur lequel travaille en moyenne un millier de personnes par jour.

Personne, en dehors des syndicats, ne s’est soucié des personnels de ce chantier.

Nous nous interrogeons sur les risques que nous encourons quotidiennement, dans le contexte de cette mise en service du haut-fourneau qui semble source de nombreux dysfonctionnements.

Nous nous inquiétons également de l’absence totale de mesures de précaution ou de volonté de transparence venues des services de l’Etat.

Qui donc protège les habitants riverains de la zone industrielle et les salariés qui y travaillent ?

Communiqué de Presse accident Arcelor

Ce contenu a été publié dans 2008, Archives, media, Sollac Ardcellor, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>