Projet GDF Cavaou

GDF dans la Provence du mercredi 3 décembre se dit prêt a construire un autre terminal méthanier.

Les avis rendus sont favorables, mais  lesquels?

L’enquête publique?: les Fosséens ont rempli huit cahiers de doléances et de reproches contre ce projet.

Un projet accepté par un commissaire enquêteur dont le rapport n’a rien dans sa forme ni dans son contexte d’un rapport d’expert tel que l’on peut le concevoir, mais plutôt d’un devoir hâtif et complaisant d’un étudiant en littérature.

De plus, le rapport du commissaire enquêteur rendant un  rapport favorable a été désavoué, les responsables de GDF s’apercevant eux même des nombreuses erreurs, ont du concocter à la hâte un second projet.

 Avis favorable des habitants?

A 98% lors d’une consultation publique, les Fosséens ont dit non au projet.

La municipalité?

Le premier projet étant caduque, le second projet soumis à la municipalité à été refusé, un avis défavorable a été soumis au service de l’état.

La commission des sites?

Lors d’une réunion en préfecture, de nombreuses remarques ont été faites, sur des erreurs relevés sur le projet.

L’analyse critique?

Le bureau Véritas chargé du dossier, a relevé de nombreux points dangereux qui n’ont fait l’objets d’aucune suite.

La DDE ?

Devant toutes ces constatations GDF, met la pression:

-Le groupe n’attend plus qu’un arrêté préfectoral.

Une invitation par média interposé de faire savoir au représentant de l’état qu’il faut qu’il se bouge .

Nous, nous comprenons l’hésitation de Monsieur le préfet à signer un projet qui risque de le mettre dans une situation malaisée.

Car on lui a menti, comme on nous a menti.

Tout le monde sait aujourd’hui que GDF et le PAM sont de mauvaise foi lorsqu’ ils affirment, qu’il est impossible de réaliser le terminal au Caban.

La Société Exon se propose sans difficulté, d’ envoyer le gaz, du port pétrolier à Esso distant de 6 Km en passant en outre sous le canal.

Pourquoi les techniciens GDF ont toujours soutenu que la solution de Caban était irréalisable alors que la distance est de moitié par rapport au projet Exon?

Le PAM nous révèle qu’il a étudié plusieurs sites. Lesquels ?

Où sont les études ?

Une fois de plus, nous rappelons que nous ne sommes pas contre le projet, bien au contraire. mais pas dans ces conditions et notre demande est humaine, naturelle et réalisable:

Le terminal  méthanier peut être, et doit être écarté de la plage du Cavaou afin dans diminuer les risques et permettre aux Fosséens de conserver leur plage naturelle.

Le projet Poséidon du PAM consistant a enlever physiquement le sable de la plage pour l’installer face à la Marronéde relève de l’utopie.

Ce n’est qu’une nouvelle étape d’intox pour imposer le terminal au Cavaou.

Ce contenu a été publié dans 2003, Archives, GDF, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>