Terminal méthanier : autorisation d’exploiter annulée

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le Tribunal Administratif de Marseille vient enfin d’annuler l’autorisation d’exploiter le terminal méthanier GDF de Fos-Cavaou. L’association de défense et de Protection du littoral du Golfe de Fos avait déposé en 2003 un recours contre cette autorisation délivrée par le préfet, estimant que l’étude d’impact et de risque comportait de dangereuses lacunes notamment en matière d’étude sismique.
Le juge du tribunal administratif de Marseille a reconnu le bienfondé des arguments avancés par l’association et a notamment pointé l’absence de données concordantes et précises sur la proximité d’une faille sismique active.

L’association se félicite de cette victoire certes tardive mais qui a au moins le mérite de démontrer que l’on ne peut pas simplement contourner des problématiques graves en évitant soigneusement d’en parler… Ainsi, l’étude d’impact présentée par GDF à la population en 2003 était plus que sommaire. Ce jugement vient donc rappeler que le droit français s’applique aussi  Fos-sur-Mer.

Il est bien regrettable que dans le dossier de l’incinérateur, aucun juge ne se soit penché sur la réalité des risques sanitaires et que l’absence de données concrètes (étude épidémiologique) permet de conclure à l’absence de risque sanitaire pour les populations. Malheureusement,  à Fos-sur-Mer, il suffit souvent de taire un risque pour qu’il n’existe pas…

Bien entendu, l’association espère ardemment que cette décision ramène les services de l’Etat vers une attitude responsable vis-à-vis des populations riveraines de la zone industrialo-portuaire. Les grandes multinationales qui gèrent la zone industrielle par l’entremise du Port Autonome et avec la complicité bienveillante de l’Etat, devront également apprendre que le Golfe de Fos ne leur appartient pas et qu’il reste des habitants attachés à leur terre, toute industrielle soit-elle…

Nous savons bien qu’il sera fait appel de cette décision… Nous allons observer avec grand intérêt la suite de cette affaire : les services de l’Etat vont-ils renouveler leur passage en force et privilégier une fois de plus les profits industriels au détriment de la vie des Fosséens ?

Ce contenu a été publié dans 2011, Archives, GDF, media, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>