Une faille sismique au Cavaou.

La région PACA est soumise à des zones sismiques.

Le tremblement de terre de 1909 , confirme ces risques, plusieurs villages de la région de Grans ont été détruits entraînant la mort de 55 personnes ( voir lien Web).

Lors des différentes études menées pour l’implantation d’un terminal méthanier, GDF a minimiser ce sujet.

Une nouvelle fois, nous apportons des éléments prouvant que l’étude des dangers sur l’implantation de GDF comporte d’ inquiétantes lacunes.

Nous vous avions fait part des remarques élaborée par le bureau Véritas dans l’analyse critique sur ce point précis.

L’organisme révélait que l’étude portant sur un éventuel séisme, était minimisé et mal calculé.

Ces omissions ne sont pas innocentes, elles sont souvent préméditées pour occulter les véritables risques que nous cessons de dénoncer.

La  Zone Industrialo Portuaire est construite sur une ancienne faille sismique.

A la lecture d’un article sur ce sujet, un adhérent nous a fait parvenir des précisions sur l’existence de cette faille située dans le golfe.

Pour conforter ses dires, notre ami, nous a fait parvenir une carte géologique de Marseille  édition du  BRGM ( Bureau des recherches géologiques et minières ), et un extrait de la notice:

- la faille du Cavaou est reconnue du Mont Ventoux au Golfe de Fos.

- visible à l’Ouest d’Eyguières, en bordure des Alpilles et sur les fonds rocheux du Cavaou entre 6 et 8 mètres de profondeur.

( Ministère de l’industrie, J. ROUIRE 1979 )

Ces documents ont été confirmés sur le terrain par des amis passionnés par la plongée sous marine.

- Bien que visible, la faille se comble peu à peu par les couches de dépôt de minerai et de charbon balayé dans l’atmosphére par les quais minéraliers de Sollac et du PAM.

- Autrefois, j’ai longtemps plongé avec les Amis du vieux Fos ou j’ai pu apercevoir cette dénivellation sans en connaître sa véritable nature.

- Lors de nos recherches, j’ai souvent retrouvé des éléments archéologiques tels que des amphores et autres vestiges coincés au pieds de la faille.

- Des anciens parlaient de restes de creusement par une drague à galets, d’autres évoquaient le canal de Marius, mais un responsable du DRASM , m’avait fait part de la véritable origine de cette falaise sous  marine. 

 

Ce contenu a été publié dans 2005, Actions, Archives, GDF, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>