Une victoire pour les anti incinérateurs

Aujourd’hui, après le changement de présidence à la Communauté Urbaine de Marseille, les promoteurs du projet d’incinérateur ont connu un véritable revers. Le combat que nous menons depuis 4 ans pourrait enfin aboutir à une solution intelligente, qui respecte santé, environnement et démocratie.

Pour notre association, l’heure n’est plus aux tergiversations.

Nous demandons solennellement aux délégués communautaires de la Communauté Urbaine de Marseille de prendre leurs responsabilités. Ils peuvent en effet, dès aujourd’hui, stopper ce projet scandaleux, au sujet duquel 3 000 médecins français ont alerté sur la grave dangerosité. (Voir document joint).

Tout élu qui ne tiendrait pas compte des mises en garde des professionnels de Santé et qui passerait outre le principe de précaution, le ferait en toute connaissance de cause. Nous allons d’ailleurs, adresser personnellement à chaque délégué communautaire de la CUM un courrier lui rappelant les enjeux et les risques de ce dossier.

Ainsi, les délégués communautaires de la CUM sont dans l’obligation morale de protéger les populations qui, en leur donnant leurs votes, leurs ont donné leur confiance.

Il en va de la santé de chacun des habitants de ce département.

Ce contenu a été publié dans 2003, Archives, Incinérateur, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>